Bonjour

Blé dur : Les données mondiales 2015/2016

Selon les estimations du CIC (Conseil international des céréales), les disponibilités mondiales de blé dur pour la campagne 2015/2016 atteindraient 43,9 Mt, avec une production de 38 Mt, en hausse de 14 % sur la maigre récolte de 2014, et un stock d’ouverture de campagne de 5,9 Mt. Les utilisations, dont 29,8 Mt pour l’alimentation humaine, sont estimées à 37,2 Mt et le stock final serait supérieur de 14 % à celui de la dernière campagne, avec 6,7 Mt.

Une baisse possible des échanges mondiaux

En revanche, les échanges mondiaux sont prévus en baisse sensible (de 17 %), avec 7,7 Mt, par rapport aux 9,2 Mt de 2014/2015, qui constituaient un record. Cette baisse des échanges internationaux est, en grande partie, la conséquence de l’augmentation de la production dans l’UE (dont la France) et l’Afrique du Nord. L’offre a donc retrouvé un niveau suffisant, cette campagne, après sa faiblesse de la campagne précédente pour répondre à la demande. Le ralentissement des échanges internationaux a pesé sur les cours mondiaux, les récentes valeurs pour l’origine France se situant à 294 US$, soit 20 $ en retrait sur les prix (élevés) de 2014, même époque. Notons que sur le marché intérieur, malgré la baisse par rapport à il y a un an, le prix du blé dur, rendu ports, se stabilise à 260/265 €, alors que les cours du blé tendre traversent un nouvel épisode de baisse, à 151 € rendu Rouen. La fourchette reste donc confortable et attractive ente les prix du blé dur et du blé tendre.

G.D.

N'hésitez pas à partager cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn