Bonjour

Coopération agricole : Prise de parole auprès des consommateurs

La campagne TV de la coopération agricole a fait son retour le 7 février et sera présente sur les écrans jusqu’au 6 mars.

Cette campagne s’affichera également dans les gares partout en France à l’occasion du salon international de l’agriculture où l’opération d’envergure “Et si on consommait coopératif ?” sera lancée.
Après une première vague de publicité à la télévision et dans la presse régionale et départementale en décembre dernier, les trois spots de la campagne de la coopération agricole réinvestissent les écrans TV jusqu’au 6 mars (500 diffusions sur TF1, France 2 et France 3,  I-Télé et BFM TV).

Trois spots pour trois messages citoyens

Au travers des filières animales, viticoles et céréalières, la campagne TV affiche les valeurs économiques et sociétales distinctives du modèle coopératif : la maîtrise unique de la chaîne alimentaire depuis les champs jusqu’à l’assiette du consommateur ; l’ancrage territorial des coopératives, garant d’activités économiques non délocalisables ; la fixation d’emplois locaux, par le développement d’activités y compris à l’international.

Présence au salon international de l’agriculture

Partenaire incontournable du salon international de l’agriculture, la coopération agricole s’affichera également sur 900 écrans digitaux dans toutes les gares de Paris et de province du 27 février au 6 mars pour lancer son opération “Et si on consommait coopératif ?” .
Une large sélection des produits et marques alimentaires (300 références) issus des coopératives agricoles et viticoles de toutes les régions françaises sera en effet  présentée sur son stand au salon de l’agriculture. Reprise dans 2 catalogues (alimentaire et vins), cette valorisation concrète de l’importance du secteur coopératif dans l’alimentation des Français sera largement diffusée auprès des décideurs publics (nationaux et régionaux) et de ses partenaires économiques durant un an.
Au moment où l’agriculture française traverse une très grave crise, il est plus que jamais nécessaire de faire connaître et reconnaître la place des agriculteurs-coopérateurs dans l’alimentation des Français. Pour Michel Prugue, président de Coop de France, “les Français ne savent pas assez que seule la coopération permet de valoriser les filières agricoles et agro-alimentaires depuis le producteur jusqu’au consommateur. Il nous appartient de le leur faire découvrir.”

N'hésitez pas à partager cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn