Bonjour

Evénement : Sud de France a fêté ses 10 ans

Les partenaires de Sud de France s’étaient donnés rendez-vous le 13 juin au Domaine de Guilhermain à Mauguio pour fêter les dix ans de la marque ombrelle.

2016_3606-10Sud de France est un moteur et a fait de cette région une destination privilégiée pour les entreprises, a déclaré Carole Delga qui avait fait le déplacement pour célébrer le dixième anniversaire de la marque ombrelle. Elle a souligné l’action de Georges Frêche dans la création de la marque lancée en 2006 par la région Languedoc-Roussillon afin d’aider la viticulture alors en pleine crise à gagner des parts de marché à l’international. La présidente de la Région et de Sud de France Développement a salué “un homme visionnaire et fin stratège à qui l’on doit la belle réussite collective de Sud de France qui réunit aujourd’hui 3 000 entreprises et producteurs régionaux et plus de 9 000 produits et vins à son menu”.

La référence pour la grande distribution

Cette soirée anniversaire a donné l’occasion à des acteurs de s’exprimer sur leur relation avec la marque. “Notre AOP Pélardon va très bien avec Sud de France. C’est une marque de confiance entre nos producteurs, nos clients distributeurs et les consommateurs”, a témoigné Nadine Tchilgadian, responsable commerciale à La Fromagerie des Cévennes à Moissac Vallée Française en Lozère.
Pour Annabelle Borghini, associée dans l’entreprise “Il était un fruit”, spécialisée dans les fruits séchés, la marque Sud de France est “déterminante pour se faire référencer en grande distribution. C’est d’ailleurs grâce à elle que nous avons obtenu notre premier référencement auprès du Carrefour de Lattes”. Côté export, le témoignage de Stephan Kandler, propriétaire de Château Tourril à Roubia dans le Minervois, est venu étayer l’action de promotion collective de la marque pour gagner de nouveaux marchés. “Je me suis associé aux diverses opérations menées par Sud de France, qu’il s’agisse des missions en Asie ou des salons à l’étranger. Nous étions alors à 5 % d’export, aujourd’hui nous sommes à 30 %. La marque est un vecteur qui permet d’expliquer à nos clients d’où on vient”.

Ouvrir la marque pour l’ensemble des entreprises de la région

Pour Xavier Mazet, directeur des Délices d’Aliénor à Gimont dans le Gers, ce dixième anniversaire de la marque colle bien avec la naissance de la grande Région. Sa rencontre avec Sud de France s’est produite en achetant une baguette de pain dans une boulangerie d’Aigues-Mortes. “La baguette avait été glissée dans une poche en papier siglée à la marque ombrelle. J’ai trouvé ça formidable. J’en ai parlé à mes camarades en Midi-Pyrénées et je leur ai demandé d’adhérer à la marque”, explique le dirigeant de cette PME qui produit la fameuse croustade, patrimoine gastronomique gersois. Xavier Mazet a évoqué Sud de France comme “un véritable contre-pouvoir à la baisse des prix” et citera en conclusion une anecdote liée à sa visite de New-York en famille. “En me promenant sur la Fifth Avenue, je suis resté coi devant la maison du Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. J’ai appelé ça l’effet Nougayork !” Enfin, le témoignage de Didier Crabos, directeur général de Cofruid’Oc Méditerranée est venu confirmer le succès que connaît Sud de France depuis dix ans. “La marque nous apporte ce qu’on espérait au départ. Notre participation avec Sud de France sur les salons comme Fruit Logistica ou Medfel nous donne des moyens et une véritable dimension. Nous avons d’ailleurs commencé une activité export sur le Brésil grâce à des contacts pris à Medfel”. Ces témoignages révèlent des ambitions qui vont s’étendre avec la grande région et début juillet, Carole Delga va proposer aux élus d’ouvrir la marque Sud de France à l’ensemble des entreprises du territoire de l’ex Midi-Pyrénées. 

MB

N'hésitez pas à partager cet article : Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn