Bonjour

Tag archives : FRSEA

Directive nitrates : Fin du contentieux avec la France

Le 8 décembre, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a salué la décision de la Commission européenne de mettre fin au contentieux engagé à l’encontre de la France sur l’application de la directive nitrates. Pour rappel, la France avait été condamnée le 4 septembre 2014, par la Cour de justice de l’Union européenne, pour ne pas être parvenue à ...

Lire la suite...

Filière laitière : 500 agriculteurs en colère bloquent le géant Lactalis

2016_3614-3

“Aucun camion Lactalis ne sortira de l’usine tant que nous n’aurons pas été entendus”. C’est le slogan clamé depuis ce lundi 22 août par Philippe Jehan le président de la FDSEA de Mayenne de­vant une kyrielle d’agriculteurs venus du Grand-Ouest, selon l’AFP. Des agriculteurs revendiquent “un juste prix” du lait auprès du numéro un mondial des produits laitiers, basé à ...

Lire la suite...

Riziculture : Le retour des aides couplées en 2017

Le 21 juillet, Stéphane Le Foll a annoncé les règles d’attribution des aides couplées pour 2017. Il a annoncé la création d’une enveloppe d’aides couplées pour la culture du riz à hauteur de 2 millions d’euros. Depuis 2014, les riziculteurs n’avaient plus accès à des aides couplées. Cet arrêt avait porté un coup très dur à cette production fragile. Le ...

Lire la suite...

Elevage : Une crise majeure liée à la répartition des marges

Après la mobilisation du 27 janvier à l’initiative de la FNSEA, FRSEA et JA du Languedoc-Roussillon ont convié l’aval de la filière à venir sur une exploitation. Objectif : que les représentants des GMS, des coopératives ou des grossistes aient une représentation concrète des difficultés de l’élevage. L’aval de la filière appelé à enfiler les bottes, tel était le titre ...

Lire la suite...

Frsea et ja lr : Crise de l’élevage : l’aval de la filière appelé à enfiler les bottes

La situation des éleveurs n’est plus à décrire en France et le Languedoc-Roussillon n’est pas épargné. Réglementation excessivement lourde, coûts de production élevés et prix en chute libre… les éleveurs ne s’en sortent plus. On ne parle plus d’avenir incertain mais bien de péril des exploitations, ni le mois prochain, ni demain mais aujourd’hui. Des solutions immédiates sont nécessaires mais ...

Lire la suite...